Rechercher dans ce blog

mardi 30 mai 2017

Crise de foi d'Anthony Stéri

Parlons alcool, parlons caca, parlons musique mais surtout parlons d’amour.


« Crise de foi », recueil de nouvelles romantico-scato-trash, suivie de « Récits de tournée », véritable journal de bord quotidien tenu par Anthony lors de sa tournée en 2016 avec les Cunted Kunts, accompagné de photos.
Un road trip qui n’épargne aucun tabou, et qui rappellera des souvenirs émus à chaque homme de spectacle qui a connu la route.

Il y a quelques temps, je vous parlais de « Je me suis réveillé seul et j’irai me coucher pareil, mais un peu plus ivre », aujourd’hui je viens vous reparler d’Anthony et de son nouveau livre « Crise de foi ». A travers plus de 150 pages, nous retrouvons cette plume aux influences bukowskiennes et aux sonorités punks.

La première partie pourrait vous faire penser à une complainte pour pauvre mec romantique. L’amour étant mit en avant dans ces nouvelles, c’est avec une certaine mélancolie que nous lisons ces mots tourmentés, déchirés, abrutis par tant de sentiments incontrôlés. Toujours en passant par des after bien arrosées, nous découvrons un mec qui aime, qui aimerait être aimé mais qui se prend toujours des faux plans et qui fini par pleurer dans ses draps (un cocktail de larmes et de sperme à ce qu’il paraît).

Dans la deuxième partie du livre, Anthony nous partage ses journées de tournées avec son groupe les Cunted Kunts (que je vous recommande chaudement, sois dit en passant). C’est à travers 21 jours sous le signe de la musique que nous découvrons certaines galères, certains conflits mais surtout l’émerveillement de Tony. Tel un gosse qui va à Disneyland, c’est de ville en ville que le punk se découvre. Si je retiens bien quelque chose de cette partie du livre ce sont toutes les rencontres que le groupe à pu faire, toutes ses personnes qui ont pu les loger et leur offrir une raclette alors qu’ils mangent des jambon-beurre depuis 2 semaines et qu’ils galèrent à dormir au sec. 

Je dois avouer que j’ai vu une évolution dans l’écriture d’Anthony. Gardant quand même son style brut et dégueulasse, je trouve qu’on ressent un peu plus de sentiments et d’émotions que dans le livre précédent. Je le trouve métaphoriquement plus soigné et développé. 

------------------------------------------------------------------

 YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

Reagan Hamingway de Christy Nemiroff

Bonjour, bonjour !

Aujourd’hui, je vous parle d’un manuscrit qui m’a gentiment été envoyé par Christy Nemiroff.




Dans cette histoire, nous suivons Reagan Hamingway, une vampire à la chevelure rousse d’origine Ecossaise, qui embarque toute sa famille d’immortels en Angleterre afin de commencer une nouvelle vie. Là, les vampires jouent à la petite famille modèle. Reagan et son « frère » Vincent, vont même suivre des cours dans un lycée. Sauf que la rouquine à la fâcheuse manie de toujours se trouver un humain pour jouer avec et, une fois lassée, de le tuer. Parallèlement à cette nouvelle vie que Reagan essai de se créer, les fantômes de son passé ne sont jamais très loin et pourraient venir gâcher sa tranquillité.

J’ai plutôt appréciée cette histoire de vampire, je trouve que les idées de constructions sont assez bonnes. Je ne lis pas beaucoup de romans qui engagent des vampires mais je vous avoue qu’ici (en plus de Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell) je commence à me sentir à l’aise dans cette univers et surtout avec cette créature. Ce qui est bien avec Reagan, c’est que nous découvrons l’univers de ces vampires au fur et à mesure de l’histoire. Je trouve ça bien qu’on ne nous balance pas milles histoires en même temps. C’est comme une enquête policière où on apprend les passés et les faits au fur et à mesure.

J’ai, d’ailleurs, bien aimé le personnage de Reagan qui est une femme avec un caractère fort, qui sait ce qu’elle veut et qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins. L’auteure cultive un mystère autour de son passé et de sa transformation en vampire que ça créer des tensions. C’est vrai que tout au long de l’histoire, on se demande depuis combien de temps elle est vampire et qu’est ce qui a bien pu lui arriver pour devenir aussi sanguinaire voire « sans cœur ».
Un autre personnage que j’ai beaucoup apprécié c’est Vincent, le « frère » de Reagan, qui tombe amoureux de Michael. Je trouve leur histoire très touchante. Je regrette seulement qu’il n’y ait pas eu plus de moments avec eux et que leur histoire n’ait pas plus été développée.

Les seuls petits points négatifs que je pourrai donner à cette histoire c’est que certains personnages et certains moments méritent d’être un peu plus développés afin de créer un peu plus d’émotion chez le lecteur. Et une dernière chose qui m’a un peu embêté c’est les fins et les débuts de chapitre, c'est-à-dire qu’il y a une sorte d’ellipse un peu trop brutale. Les actions sont coupés d’une manière trop rigide à mon goût.


A part ça, c’est une histoire que j’ai apprécié parce que l’idée est très bonne. On s’attache assez facilement aux personnages et le style d’écriture de l’auteure est prometteur.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur