Rechercher dans ce blog

lundi 30 novembre 2015

Si je reste de Gayle Forman

Bonjour, bonjour !
Aujourd’hui, je vous parle d’un livre que j’ai lu avec le Book Club !




"Tout sourit à Mia, dix-sept ans, des parents formidables, bien que restés dans leur période punk, une carrière de chanteuse déjà bien lancée … La seule ombre au tableau est le choix qu’elle doit faire pour ses études : rester fidèle au premier amour de sa vie, la musique et partir l’étudier loin de ceux qu’elle aime. Ou renoncer à sa passion. Mais un accident de voiture fait tout basculer. Ses parents sont tués sur le coup, Mia est dans un coma profond. Elle a maintenant une journée pour décider ce qu’elle veut faire : vivre ou mourir. Le seul choix qui compte, en fait. Pendant cette longue journée où son esprit est déconnecté de son corps gisant, tous ceux qu’elle rencontre sans qu’ils la voient vont peser sur sa décision. Laquelle changera cent fois … et une dernière fois encore."

Sortez les mouchoirs et les couvertures parce que cette histoire là vaut le coup. Dès avoir lu la quatrième de couverture, on sait que nous allons pleurer pour tout et n’importe quoi. En plus de ça, le livre est assez petit donc les actions s’enchaînent à une vitesse assez importante.

Nous découvrons l’histoire de Mia, qui après un accident de voiture qui a emporté ses parents, se retrouve dans le coma.
Tout le long du livre nous voyons l’esprit de Mia rencontrer ses proches sans pouvoir les toucher, leur parler. On assiste, au même niveau d’impuissance que le personnage principal, à cette détresse de TOUTES les personnes qui sont dans cette histoire. D’un côté Mia, qui étant dans le coma ne peut absolument rien faire et en plus de ça, se pose tout un tas de question sur sa vie et sur ce qu’elle va en faire si elle survit à son coma. Et d’un autre côté, nous avons tous les proches qui, les uns après les autres, vont essayer de soutenir Mia comme ils peuvent. Personnellement, j’ai ressenti aussi ce sentiment d’impuissance. On assiste à cette scène comme ça, les bras le long du corps alors qu’on a envie de tout faire pour la sortir de son coma ou de remonter le temps avant ce tragique accident de voiture.
C’est cela aussi qui est mis en avant dans ce roman : la vie ne tient qu’à un file, que tout peut arriver à n’importe quel moment. Ca nous encourage à profiter, de tout, de tout le monde, tous les jours.
En parallèle du point de vue de Mia à l’hôpital, nous avons aussi tout un tas de flashback qui nous explique un peu mieux quel genre de vie pouvait avoir Mia. On rencontre tous les problèmes d’une adolescente (amour, amitié, études, choix…).

J’ai pleuré durant tout le livre (aaah moi et mes larmes !). J’ai trouvé ce livre vraiment magnifique mais il y a quand même quelques petits points qui m’ont embêté. J’ai trouvé le personnage de Mia est un peu "gnian gnian", niaise. Parfois, elle était vraiment agaçante sur sa façon de penser ses choix, ses options. J’ai trouvé aussi que les flashbacks étaient un peu trop nombreux et parfois inutile mais je pense qu’il y en a beaucoup pour qu’on se mette mieux en tête le personnage de Mia.

Au niveau de l’adaptation au cinéma, j’ai été un peu déçue. Le rythme n’était pas aussi soutenu que dans le livre, ce rythme que je trouvais parfois trop long dans le livre, est justement trop rapide (à mon gout dans le film).
J’ai été un peu déçue aussi par le personnage d’Adam, le petit ami de Mia. Dans le livre, je l’imaginais comme un rockeur super sexy mais dans le film, je l’ai trouvé banal, sans ce petit quelque chose qui me plaisait dans le roman. D’ailleurs, le film met peut être un peu trop en avant l’histoire d’amour entre Mia et Adam et pas vraiment le reste des personnages (comme la famille de Mia par exemple).

Mais dans l’ensemble, j’ai trouvé que c’était un beau film, les couleurs, les plans sont vraiment bien choisis et adaptés à l’histoire. 


---------------------------------------------------------
L'avez vous lu ?

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux:
YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Snapchat: Shape-x
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur

lundi 9 novembre 2015

Une journée à Fontenoy-la-Joute

Coucou ! 
Voici un petit bout de la journée que j'ai passé à Fontenoy-la-Joute.




Livres présentés:


Petit éloge du cinéma d'aujourd'hui de Jean-Jacques Bernard
"Autrefois, chaque film nous constituait de façon intime. Désormais, il participe de la superconnexion neuronale qui n'oublie rien et s'alimente au "grand tout" numérisé. Notre impatience à zapper est tout entière au service des serveurs. Mais, au fond, le pixel n'a rien changé à nos affects. Avant le cinéma, jamais un art n'avait offert un sentiment de réalité si immédiat, une empathie si transmissible, une part de légende si ouverte. Et tout cela reste en lui, comme un trésor. Puisse ce "petit éloge" en redessiner la carte. Numérique, certes, mais carte au trésor quand même."



Jamais sans ma fille, tome 2: Pour l'amour d'un enfant de Betty Mahmoody
"5 février 1986: Hagardes, épuisées, Betty Mahmoody et sa fille voient enfin flotter le drapeau américain devant leur ambassade à Ankara: elles sont libres. Le cauchemar iranien s'efface alors peu à peu. Mais Betty devra encore braver ses peurs les plus secrètes pour raconter son histoire. 
Son livre, le film qui en est tiré, la rendent célèbre. Et c'est par certaines que d'autres parents, qui vivent le même drame qu'elle, lui téléphonent, démunis, désespérés.
Ce sont ces histoires bouleversantes qu'a choisi de raconter cette "Mère Courage", devenue présidente de la fondation "Une monde pour les enfants". L'aventure d'hommes et de femmes qui, en Afrique du Sud, au Yémen, en Allemagne, en France et partout dans le monde défient les lois et les frontières pour l'amour de leur enfant, kidnappé par leur conjoint."



Piaf récit de Simone Berteaut
"Piaf disparue n'a pas cessé de d'occuper les mémoires et les coeurs; elle a sa place dans l'histoire de la sensibilité française contemporaine; on ne prononce pas son nom sans émotion. Mais qui était Piaf ? Non seulement la chanteuse, mais la femme, cette petite bonne femme de rien du tout qui a crié ses amours à la face du monde ?
Un seul être a vraiment partagé la vie de Piaf, pendant tente ans: sa demi-soeur, Simone Berteaut.
Simone avait treize ans et demi, Edith seize, quand elles chantaient ensemble dans les rues. Les nuits chez "Lulu de Montmartre", la mort de "Cécelle" (la gosse d'Edith), les débuts chez Papa Leplée, le scandale, les amours tumultueuses, les triomphes, les chutes, l'alcool, la drogue, le perpétuel défi à la vie et à la mort - Simone Berteaut a tout vécu, tout connu. Aujourd'hui, elle raconte, avec une verve et une liberté extraordinaires, et c'est Edith tout enière qui revit sous nos yeux."



Frankenstein de Mary Shelley
"Le 1er août 17... alors qu'il effectue un voyage d'exploration dans l'océan arctique, le capitaine R. Walton commandant l'Albatros recueille à son bord un naufragé à demi mort de froid, dérivant sur un banc de glace. Se prenant d'amitié pour le capitaine, le mourant lui fait le récit de sa vie et lui confiance son terrible secret: homme de science, il a crée un être à l'apparence humaine; mais ulcéré par le dégoût, et la peur qu'il inspire, habité de passions animales, le monstre s'est révolté contre son créateur: le docteur Frankenstein..."



A la croisée des mondes, tome 3: Le miroir d'Ambre de Philip Pullman
"Lyra, l'héroïne des Royaumes du Nord et de La Tour des Anges, est retenue prisonnière par sa mère, Mme Coulter, qui, pour mieux s'assurer de la docilité, l'a plongée dans un sommeil artificiel. Will, le compagnon de Lyra, armé du poignard subtil, s'est lancé à sa recherche, escorté de deux anges. Il délivre son amie mais, à son réveil, Lyra lui annonce qu'une mission encore plus périlleuse les attend: ils doivent descendre dans le monde des morts."


L'homme invisible de H.G. Wells
"Mme Hall, l'aubergiste, a un drôle de client. Quel secret cache-t-il derrière ces lunettes noires, sous ces bandes serrées tout autour de sa tête ? Que fabrique-t-il, enfermé avec tant de bouteilles ? Et pourquoi ces colères dès qu'on le contrarie ?
Depuis qu'il est dans le pays, c'est chaque jour un nouveau mystère: l'argent disparaît, les objets se déplacent tout seuls ... Cet homme est un dangereux !"




Forrest Gump de Winston Groom
"Je m'appelle Forrest Gump et je suis pas malin. C'est pour ça que m'man se faisait du souci pour moi et qu'elle m'a mis dans cette école spéciale. Et là, je vous dis pas. Tous des baveux, des qui font des grimaces, qui poussent des cris d'animaux. Je suis peut-être pas Einstein, mais quand même ...
Et puis un jour, ce type m'a demandé si je voulais jouer au foot. J'ai pas bien su quoi répondre, vu que la causette, c'est pas mon point fort. N'empêche que je me suis retrouvé à l'université. Pour courir avec le ballon et pour que les autres gonzes m'attrapent pas.
Après, ça a été l'armée. "Vous ne pouvez pas prendre mon fils, que m'man leur a dit. Vous voyez bien qu'il est retardé !" "Vous avez vu la gueule des autres ?" qu'ils ont répondu. Alors j'ai été au Viêt-nam. Et puis après ... Après, c'est tout l'histoire !"




Pinocchio de Carlo Collodi
"Les yeux vifs et le nez pointu. Pinocchio est un pantin de bois qui devient vivant: à peine fabriqué, l'insolent tire la langue au vieux Gepette et lui vole sa perruque. Il devrait pourtant l'aimer comme un père ! Mais il a horreur du travail, se moque des bons conseils et s'entête à suivre les mauvais.
Affamé, volé, menacé d'être frit, changé en âne, que deviendrait Pinocchio sans la Fée, son amie ?"


-----------------------------------------------
Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux:
YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Snapchat: Shape-x
Livraddict: Shape Fleur
Gmail: shape.flowers@gmail.com