Rechercher dans ce blog

vendredi 8 septembre 2017

Les Forêts d'Acora (tome 1: Au-delà des étoiles) de Thomas Clearlake

Et si la science-fiction et la fantasy fusionnaient pour s’accorder dans une histoire.



« Dans un futur très lointain, à des milliards de cycles-lumière de notre galaxie…

De mystérieux objets célestes viennent de s’écraser sur une planète du nom d’Acora.
Sous le sceau de l’Alliance universelle secrète, trois agents y sont envoyés en mission. Leur objectif : entrer en contact avec un ordre siégeant au sein d’un cité-monastère perdue dans les montages.
Les rudes conditions du protocole autarcique en vigueur sur cette planète vont rendre le voyage des plus périlleux.
Des profondes forêts jusqu’aux vallées de glace, en passant par les déserts, les trois émissaires vont être mis à l’épreuve malgré eux.
Mais ils ne sont pas les seuls à chercher à rejoindre la cité-monastère. La plus terrible des menaces qu’ait connu l’Univers les poursuit dans l’ombre… »



Dès les premières lignes, nous sommes directement plongés dans l’univers totalement inventé par l’auteur. Nous n’avons pas le temps de nous poser de question sur le genre que nous allons commencer ; on le sait tout de suite. Par cet univers, j’ai été complètement déstabilisée et surtout déconnectée de la réalité. Il y a une certaine originalité qui peut surprendre, voire déranger certains lecteurs. Pour ma part,  ce style très direct m’a beaucoup plu et je l’ai même trouvé rafraichissant dans un sens.
Mais, je peux comprendre qu’il puisse déstabiliser certaines personnes, notamment celles qui ne sont pas habitués à lire ce genre d’histoires.

Il s’agit ici d’un tome qui est destiné à lancer l’histoire, à mettre en place les choses, il y a donc beaucoup de descriptions et beaucoup de nouvelles informations qui nous arrivent d’un coup. Même si nous avons un lexique (fait à la perfection avec tous les détails historiques et une carte en couleur), ce trop plein de détails, de nouveaux mots, de nouveaux endroits, de nouveaux noms dans une langue inconnue peuvent déranger et faire peur sur les premières pages. Mais une fois que nous sommes habitués à lire ce genre de mots, la lecture se fait toute seule. Bien sûr, je trouve quelques phases de descriptions un peu longues, mais je me dis qu’elles sont nécessaires à ce premier tome afin de plonger entièrement le lecteur dans l’univers que l’auteur a inventé de A à Z.

            Si j’ai trouvé que certaines descriptions étaient trop longues, certaines actions me paressaient un peu trop rapides. Nous suivons donc trois personnages qui passent d’une terre à une autre et qui rencontrent toutes sortes de créatures sur leur route. Ces phases de rencontre me paraissent rapides. A peine le temps de comprendre qui est qui, où, quoi et comment, que les personnages ont déjà changé de lieux et passent à la quête suivante. Oui parce qu’à chaque fois que nos héros vont quelque part, un nouveau secret se révèle et une nouvelle quête commence. C’est ce qui fait que l’on ne s’ennuie pas dans ce tome finalement, parce que nous bougeons tout le temps et il se passe toujours de nouvelles choses. Nous ne restons pas sur une seule intrigue, une seule quête, et ça, c’est un très bon point ! Mais je trouve que sur certaines rencontres, il aurait fallu prendre un peu plus de temps … Je suis consciente de me contredire toute seule en vous disant au début que c’était trop long, puis trop court, puis trop rapide … Mais c’est mon ressenti.

            Il y a un an, lors de ma première lecture de cette histoire, je ne l’avais pas autant apprécié que maintenant. Peut être parce que la version e-book ne me plaisait pas du tout. En effet, si je peux vous donner un conseil c’est de l’acheter en version papier parce que vous allez devoir très souvent vous référencer au lexique qui se trouve à la fin du livre et en version numérique, c’est beaucoup moins pratique de passer d’une première à une dernière page.

En tout cas, j’ai beaucoup apprécié le relire et de voir les quelques changements que l’auteur a pu faire par rapport à l’année dernière. Pour être honnête, je ne lis pas souvent de ce genre là et ça m’a fait du bien de m’y replonger et de voir autre chose ! Je ne conseillerai pas ce livre à des novices du genre, mais pour ceux qui ADORENT le space-opéra, foncez, c’est une histoire pour vous !



YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

jeudi 27 juillet 2017

Accords Hommes et Vins, quand le vin nous rend meilleurs de Azélina Jaboulet-Vercherre

« Le vin s’accorde avant tout avec celui qui le boit » Avant Propos, p.7


Les Editions Féret m’ont gentiment contacté afin que je lise ce livre très sympathique dont je vais vous parler aujourd’hui. Avant toute chose, il faut savoir que cette maison d’édition, basée à Bordeaux, existe depuis 1812. Il s’agit d’une entreprise familiale où les secrets, la gestion sont repris de père en fils depuis le 19e siècle (balaise hein !) 
C’est une maison d’édition qui est très attaché à leur patrimoine, à leur région. Ils sont spécialisés dans le vin, la gastronomie et dans le tourisme.
Si vous voulez en savoir un peu plus sur cette entreprise familiale et très sympathique, je vous laisse aller jeter un petit coup d’œil à leur site officiel: http://www.feret.com/

"Dégustez les meilleurs vins avec les personnes que vous préférez. Vous remplacez alors l’épate par l’extase : elle convient mieux à Monseigneur le Vin. Notre élan est d’honorer sa longévité, son authenticité. Rendons hommage à son plus grand talent : renforcer notre désir d’aimer, toujours plus et mieux, ce(ux) que l’on choisit. 

Le propos de ce lexique parodique est de souligner faiblesses et qualités humaines pour mieux mettre en avant la grandeur du vin. En recherchant des familles de correspondances dont vous trouverez quelques déclinaisons au fil des pages, nous prenons conscience que nous sommes peu de chose, et si le vin n’était pas là, nous serions encore plus petites et beaucoup moins joyeux. 

Accueillons et découvrons le secret qu’Azélina nous dévoile : comment obtenir le meilleur « accord homme-vin »."

Et s’il suffisait d’une bonne bouteille de vin et d’un ami pour passer une bonne soirée ? C’est peut être bête et naïf de le dire de cette façon, pourtant ça n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. Le stresse du quotidien, les enfants, le chat, le boulot, on ne trouve plus le temps de boire un verre en bonne compagnie ! Mais la grande question c’est quel vin boire avec quel ami ? C’est avec beaucoup d’humour qu’Azélina Jaboulet-Vercherre nous donne quelques conseils dans son livre « Accords Hommes et Vins ».

L’auteure a une façon très surprenante d’arranger les vins et les gens entre eux. En effet, elle joue sur les stéréotypes dans un langage soutenue ce qui donne un effet de guide de survie de la bouteille et de l’ami. C’est en analysant psychologiquement les différentes sortes de personnes qu’Azélina a réussit à y associer une personne. Parce que boire un verre de vin avec quelqu’un est un moment de partage entre plusieurs personnes. Attention, on peut passer un bon moment sans forcément se mettre la tête à l’envers (si vous voyez ce que je veux dire …) mais il suffit juste de se laisser enivrer, envelopper dans une brume réconfortante dans la saveur d’un bon vin. 

Les chapitres sont découpés entre les différents styles de personnes qui peuvent nous entourer. Ce que j’ai trouvé très intéressant c’est qu’à chaque fois il y a une proposition de vin avec une petite description des effets qu’il aura sur la personne mais toujours fait d’une manière amusée et amusante. C’est à ce moment que l’on voit que l’auteure a fait de réelles recherches en œnologie, en histoire et en psychologie. Je le rappel, ce n’est pas parce que c’est de l’humour que c’est forcément faux ! 

Je vous recommande ce livre si vous avez envie de passer un bon moment. N’ayez pas peur de tous ces noms de vins. Je pense que ceux qui s’y connaissent trouveront un certain plaisir à reconnaître les différentes boissons. Pour ceux qui choisissent le vin au supermarché par rapport à la couleur de l’étiquette, cela vous permettra d’avoir quelques petits conseils sur la prochaine bouteille que vous pourrez acheter !

Si vous voulez commander ce livre, les éditions Feret vous offre un coupon de réduction qui vous permet d'avoir la livraison gratuite ! Dépechez vous, ceci est valable que jusqu'au 30/09/2017 !
Code: shapefleur_x_feret
-------------------------------------------------------------------------

YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

lundi 3 juillet 2017

Quick Change de Théo Kosma

Quick Change ou comment un tour de magie peut être utile en dehors d’une scène.

Attention, cette lecture, et donc cet avis, est réservé à un public majeur, responsable et averti.  




Avant de commencer à vous parler de cette histoire, je tiens à vous dire que c’est la première fois que je lis ce genre de littérature, comme beaucoup de personne j’avais beaucoup d’appréhensions. Finalement, je remercie Théo Kosma de m’avoir contacté pour lire l’une de ses histoires, parce que ça a été le moment, pour moi, sauter le pas. Et pour être honnête, je n’ai pas été déçue.

Nous suivons l’histoire de Léa, une adolescente qui étudie la prestidigitation avec beaucoup de passion. Depuis qu’elle est toute petite, elle s’entraîne à manier cartes et autres objets issus du monde de l’illusion.
En même temps, avec l’adolescence, elle se découvre une autre passion : le sexe. Léa aime qu’on lui fasse plaisir et elle aime surprendre ses partenaires. Quoi de mieux pour cela que la prestidigitation ? Le problème, c’est qu’il y a toujours un risque qu’elle se fasse surprendre par ses parents ou ceux e ses partenaires lors d’une partie de jambes en l’air. Elle va alors apprendre le tour du « Quick Change ». Ce tour consiste à s’habiller, se déshabiller ou de passer d’un vêtement à un autre à une vitesse fulgurante. N’est-ce pas un tour super pratique si quelqu'un décide de rentrer à la maison à l’improviste ?

Ce qu’il m'a beaucoup plus dans cette histoire c’est que ce n’est pas juste une histoire de sexe. Quand Léa décide d’apprendre ce tour, son professeur lui répond que c’est difficile, qu’elle n’y arrivera pas, que c’est beaucoup beaucoup d’entraînements. Pendant une bonne partie du livre, on voit Léa qui s’entraîne sans relâche pour que son tour soit parfait. Et malgré le fait qu’elle admire les illusionnistes qui sont en majorité des hommes, elle veut aussi briller sur la scène et que ça soit un homme qui lui sert d’assistant, par exemple. Il y a un réel message sur la femme qui est passé dans cette histoire : la persévérance, l’égalité, … Et même au niveau sexuel, vous verrez un moment dans cette histoire où Léa discute de sexe avec ses copines et elle se rend compte qu’elle n’a pas les mêmes pratiques qu’elles mais elle explique pourquoi. C’est un point fort qui m’a vraiment frappé et qui m’a beaucoup plus dans cette histoire.

Au niveau de l’écriture, nous parlons bien de sexe sans détour, avec liberté mais pas avec vulgarité. Bien sur, le personnage principal a un caractère assez fort et ne passe pas par quatre chemins pour parler de ses envies et de ses expériences. Mais à aucun moment les propos dévoilés dans cette histoire ne m’ont choqué ! Au contraire, parfois, ça rajoute une petite note d’humour qui dédramatise certains messages.


C’était vraiment une histoire très agréable à lire. Il y a une certaine légèreté qui plane et je dois bien avouer que ça fait du bien. J’ai pensé un très bon moment dans cette lecture. Merci, encore une fois, à l’auteur de m’avoir permis de le lire.

Vous pouvez retrouver l'auteur sur son site: http://plume-interdite.com/ 
Ainsi que sur Amazon: https://www.amazon.fr/Th%C3%A9o-Kosma/e/B00J24BSXI
Surtout qu'il offre une nouvelle érotique à tout nouveau visiteur ! 

YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

mardi 27 juin 2017

Illusions et confusion, mères de la déconvenue de Donnet Sisa Nzenzo

Entrons au cœur d’un combat pour la liberté.



Donnet Sisa Nzenzo nous offre des nouvelles qui nous font voyager au cœur de la réalité africaine.
Au sorti de la guerre, la population mène une véritable bataille contre l’oppresseur afin de faire valoir leurs droits et de permettre une vie meilleure à leurs enfants. C’est avec une écriture pleine de sentiments que nous assistons à l’horreur des combats pour la liberté. Combats qui laissent des familles déchirées et des orphelins derrière eux.

L’auteur nous montre plusieurs facettes de ces combats. Au milieu des manifestations, il y a les personnages de Judith et Prévient qui nous montre comment les familles vivent au quotidien la guerre, les manifestations dans les rues et surtout les conséquences de toutes ces actions. C’est aussi le combat des médecins qui font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont (c'est-à-dire pas grand-chose) et qui assistent impuissants à toutes ces horreurs. Comme de véritables héros, ils essaient de faire face à la maladie et aux dizaines de combattants qui arrivent tous les jours blessés à l’hôpital.

Au milieu de toutes ces personnes il y a la partie « supérieure » dans la hiérarchie. Et même ces personnes n’arrivent pas à se mettre d’accord entre eux sur la démarche à suivre et les décisions à prendre. Du coup, c’est le chaos partout dans les rues, dans les établissements, … Finalement, tout le monde se perd dans tous ces problèmes.


Ces petites nouvelles nous prennent littéralement au cœur. On y retrouve beaucoup de sentiment et en même temps une réalité qui nous foudroie dans notre lecture. J’aurai seulement aimé que ces nouvelles donnent lieux à un peu plus de détails, j’aurai aimé en savoir plus sur ces personnages. Nous nous attachons tellement vite à eux que nous sommes presque frustrés de ne pas en savoir un peu plus.

--------------------------------------------------------------------------

YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

vendredi 23 juin 2017

Il est de retour de Timur Vermes

Quand l’homme le plus détesté du monde revient à la vie.



« Berlin, 2011. Soixante-six ans après sa disparition, Hitler se réveille dans un terrain vague de Berlin. Et il n’est pas content : comment, plus personne ne fait le salut nazi ? L’Allemagne ne rayonne plus sur l’Europe ? Depuis quand tous ces Turcs ont-ils pignon sur rue ? Et, surtout, c’est une FEMME qui dirige le pays ? Il est temps d’agir. Le Führer est de retour et va remettre le pays dans le droit chemin. Et pour cela, il lui faut une tribune. Ca tombe bien, une équipe de télé est tout prête à lui en fournir une. La machine médiatique s’emballe, et bientôt le pays ne parle que de ça. Pensez-vous, cet homme ne dit pas que des âneries ! En voilà un au moins qui ne mâche pas ses mots. Et ça fait du bien, en ces temps de crise … »

Le dictateur allemand, Hitler, se réveille au milieu de gosses qui jouent au foot sur un terrain vague. Pas de salut nazi, pas de « Führer, pouvons-nous vous aider ? » mais plutôt « ça va m’sieur ? ». En essayant de comprendre ce qu’il cloche, Hitler rencontre un magazinier qui le prend pour un acteur, un sosie impeccable de l’ancien dictateur. Un peu perdu dans ce 21e siècle, Hitler ne perd pas le nord et veut faire entendre sa voix, son opinion. Les médias s’emparent vite du phénomène et cela prend une ampleur considérable.

Ce qui est drôle dans cette situation c’est qu’Hitler reste le même qu’en 1945, même façon de parler, de s’habiller, de se tenir. A aucun moment il ne décide de changer afin de se fondre dans la masse de ces personnes d’un autre siècle. C’est ce trait qui créer tout l’humour de cette histoire. Surtout que personne ne sait que c’est le vrai (de vrai) Hitler, ressuscité ! Tout le monde est plutôt ébahit par cette copie conforme et ils s'en amusent. Voire applaudissent cette magnifique ressemblance.

Il faut quand même avoir une certaine connaissance de ce personnage et la situation dans les années 40 car il y a beaucoup de choses sur cela et pour une personne qui ne s’y connaît pas plus que ça, cela risque de le perdre et ça serai fort dommage. Ce qui m’a aussi un peu dérangée dans ma lecture c’est, qu’au début, toutes ces longues tirades d’Hitler racontant ses partenaires et la situation me plaisaient bien, mais au bout d’un moment, je dois avouer que je me suis lassée des explications du passé et j’avais envie d’avancer…


C’est quand même une histoire qui a un message fort a faire passer. On y découvre toute la force des médias et leur influence sur toutes personnes ayant quelque chose à dire. Je vous conseil quand même de lire cette histoire ne serai-ce que pour vous rendre compte de cette force de pouvoir que l’on tien entre nos mains, qui nous manipulent et que nous manipulons. 

------------------------------------------------------------------------------------

YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

lundi 19 juin 2017

Témoin muet de Agatha Christie

Lorsqu’une vieille femme meurt laissant toute sa fortune à sa bonne, forcément, les neveux et nièces ne sont pas contents.


« Charles ? Un mauvais sujet. Thérèse ? Trop maquillée pour être honnête. Bella ? Une idiote ; d’ailleurs elle épousé un Grec… Impardonnable. Bref, ni le neveu ni les nièces de Miss Arundell ne trouvent grâce à ses yeux. Dommage ! Ils auraient tellement besoin de son soutien… financier, s’entend. La vieille demoiselle roule sur l’or. Et elle dépense si peu… C’est bien normal à son âge…
Alors puisqu’ils doivent hériter de toute façon, pourquoi ne leur consentirait-elle pas une petite avance ? Son obstination à refuser est ridicule. Dangereuse, même. La tentation de l’aider à quitter ce monde pourrait devenir trop forte… »

Le très célèbre enquêteur Hercules Poirot et son assistant reçoivent à leur cabinet une lettre très simple et peu convaincante de Miss Arundell. Celle-ci leur demande d’enquêter sur sa propre famille, la vieille femme à des soupçons. Le problème c’est que la lettre est datée d’il y a plus de deux mois. Comment se fait-il qu’elle n’arrive seulement entre les mains d’Hercules Poirot ? Rien que sur ce fait, l’enquêteur n’hésite pas une seule seconde à aller à la rencontre de Miss Arundell. Hélas, elle est déjà morte et à légué toute sa fortune à sa domestique la plus proche (qui ne l’était pas tant que ça en fait …)
En interrogeant tous les proches, Hercules Poirot retrace la mort de la demoiselle qui n’est pas qu’un accident soit disant causée par une longue maladie ou une balle de chien dans les escaliers. Mais qui aurait pu provoquer la mort de Miss Arundell ? Et pourquoi ? Serai-ce une histoire de rivalité, d’argent ?

Ce qu’il me plaît avec les livres d’Agatha Christie c’est que nous essayons de relever les indices, de trouver qui ment ou non mais il y a tellement de choses à penser qu’au final nous nous faisons complètement balader. Tous les indices qui s’accumulent, tous les personnages se mélangent et nous perdent dans cette enquête qui est des plus excitantes !
Pour celui-ci, je me suis juste laissée porter par l’ambiance de l’enquête. Bien sûr, je pensais trouver le coupable à chaque chapitre mais je savais très bien que je me trompais que je ne saurai pas le coupable avant la dernière page. Mais c’est une sensation qui me plaît. Ca veut dire que rien n’est prévisible.


Pour les plus sceptiques, je tiens à dire qu’il y a quand même des rebondissements, des retournements de situations qui font que le récit n’est pas qu’une enquête qui accumule les indices calmement. C’est justement quand on s’y attend le moins qu’il se passe quelque chose, que les indices, les suspects, les personnages prennent d’autres positions et, du coup, ramène notre réflexion à zéro. Oui, c’est assez frustrant des fois. Juste au moment où on se dit « AH ! Ca y est, c’est tel ou tel personnage qui a fait le coup », eh bah non … Je ne vous spoil pas chers lecteurs, mais j’aimerai faire comprendre à quel point ce genre d’histoire est prenante. 

----------------------------------------------------------------------------------

 YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

samedi 3 juin 2017

Syndrome O de Bénédicte Vidor-Pierre

Et si nous discutions avec des singes ?



« Primatologue, Ben entretient une relation très particulière avec les grands singes qui occupent le zoo où elle travaille.
Malgré son asociabilité, elle est liée avec la fêtarde et libertine Châle, et Marie-Céline, un peu cruche mais attachante.
Le quotidien de ces trois femmes s’enracine, au fur et à mesure, au cœur de la frontière entre l’Homme et l’animal qui s’avère de plus en plus trouble. »

Nous suivons l’histoire de Ben, une brillante primatologue qui entretient un lien très particulier avec ses singes. En effet, elle leur apprend le langage des signes pour pouvoir communiquer avec eux, ce qui lui permet de mieux les comprendre et de mieux les étudier. Elle se rend compte que les singes se comportent comme des Hommes, ont des sentiments et surtout une âme. Tout au long du livre, Ben se battra pour faire comprendre à a terre entière que les singes sont plus proches que les hommes que l’on peut le penser. Tout au long du livre, la primatologue démontrera de manière scientifique et même philosophique ses dires.

C’est un combat difficile pour Ben même pour ses amies : Châle et Marie-Cé, qui sont respectivement sorties de Sex and the city et La vie est un long fleuve tranquille. Elles ont beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi Ben préfère passer du temps avec ses singes au lieu de passer du temps avec des humains et plus spécialement avec un garçon. Surtout depuis que Milka, un singe avec qui Ben a presque grandit, a donné naissance à un petit bébé, Koko. Ben s’en occupe comme son propre fils, ce qui l’a coupe encore plus des humains.

Ce qui est étrange dans cette histoire c’est que tout le monde veut forcer Ben à rester avec des humains, on lui fait des réflexions tout au long du livre sur sa manière de s’habiller avec qu’elle n’en a rien à faire puisqu’elle se sent bien avec les singes et que eux, au moins, ne la juge pas sur sa façon de s’habiller mais bien avec ce qu’elle a dans le cœur. De toute façon, même quand elle fait des efforts pour être un peu plus sociable avec les autres personnes, elle n’est pas heureuse, alors à quoi bon ?

On dirait qu’il n’existe pas de frontière entre Ben et les singes. Une fois qu’elle leur apprend le langage des signes, ils se comprennent et on de vraies conversations sur les sentiments, ce qui les entoure sans juger pour autant. Et ce qui est très troublant tout au long du livre c’est que lorsque l’on parle d’un singe, on le désigne par son prénom, ce qui abolit toute frontière entre l’homme et l’animal.

J’ai bien aimé cette histoire, elle est très touchante et m’a fait beaucoup réfléchir sur certains aspects de notre société, comme par exemple, pourquoi s’obliger à rentrer dans le moule alors qu’on ne s’y sent pas à l’aise ?

Tout comme dans « Porte de sortie », j’aime beaucoup l’écriture de l’auteure, Bénédicte Vidor-Pierre, c’est très simple, elle ne passe pas par trente chemins pour dire les choses et c’est une écriture qui se lit tout. On se laisse totalement bercer par le choix de chaque mot qu’elle a pu faire. C’est très agréable.

----------------------------------------------------------------------

YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

Les loups chantants de Aurélie Wellenstein

Dans un hiver sans fin, un garçon essai de sauver sa sœur victime d’une malediction.


« Frappée par une maladie rare, la peau de Kira se couvre de glace. Dans quelques jours, la jeune fille sera devenue une statue, prisonnière de son propre corps. Pour la sauver, son frère, Yuri, s’élance avec son attelage de chiens de traîneau à travers les mille kilomètres de steppes glacées qui les séparent de l’hopital. Mais aussitôt partis, une meute de loups aux pouvoir étranges les prend en chasse. Les prédateurs s’infiltrent dans l’esprit du jeune homme, et la loupe de tête lui souffle alors un terrible secret : elle est Asya, son amour perdu. Celle qu’il croyait morte depuis si longtemps.
Rêve, folie, piège mortel ou réalité ? Tout en se battant pour sauver sa sœur, Yuri va devoir affronter les fantômes de son passé. »

Dans un petit village en proie à un hiver infini, nous découvrons Yuri, un brave garçon qui est à la recherche de sa bien aimée, Asya, supposée morte depuis longtemps. Sa sœur, Kira, une gardienne aux pouvoirs fabuleux, est atteinte d’une malédiction (ou d’une maladie pour les esprits un peu plus scientifiques): son corps se recouvre petit à petit de glace. Yuri, accompagné de son amie d’enfance, Anastasia, vont braver le froid et les forces surnaturelles afin d’amener Kira à l’hôpital. Ils sont, en même temps, suivi par une meute de loups aux pouvoirs surnaturels. Leurs veulent-ils du bien ou du mal ? 

C’est en réussissant à allier beaucoup de douceur et de poésie que l’auteure, Aurélie Wellenstein, nous amène dans cette histoire si forte en émotions. C’est un roman déchirant, dramatique mais tellement beau. Tout au long du livre, on ressent la force de ce frère prêt à tout pour garder sa sœur en vie tout en la protégeant des loups aux pouvoirs surnaturels qui lui suivent tout au long de leur route. Ce qu'il m'a beaucoup touché aussi c'est cette amitié que Yuri entretient avec ses chiens de traineaux. Ils se protègent mutuellement et ils ont, avec une pointe de magie, un lien très fort qui fait que, parfois, ils ne font qu'un (ouuuuuh, je vous met du suspense, hein ?)
Il y a comme une tension qui se créer car à tout moment, nous avons peur de perdre un des personnages au milieu du blizzard ou dans les mauvaises rencontres qu’ils font sur leur route. Et en même temps, nous avons envie de savoir pourquoi ces loups les suivent, qu’est ce qu’ils leurs veulent et que s’est-il passé avec Asya ?


J’ai beaucoup aimé cette lecture. J’y est vu beaucoup de sentiments, d’amour et de douceur mais en même temps, elle dégage quelque chose de tellement fort. 

-----------------------------------------------------------------------

YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

Le club des punks contre l'apocalypse zombie de Karim Berrouka

Entrons dans un Paris en proie à l’apocalypse zombie et où des punks tentent de survivre



« Paris n’est plus que ruines. Et le prix de la cervelle fraiche s’envole.
Heureusement, il reste des punks. Et des bières. Et des acides. Et un groupe électrogène pour jouer du Discharge.
Le club des punks va pouvoir survivre à l’Apocalypse. Enfin, si en plus des zombies, des gros cons n’étaient pas aussi de sortie …
Il est grand temps que l’anarchie remettre de l’ordre dans le chaos. »

Les zombies sont de sorties et commencent à manger à la cervelle de tout le monde. Le Collectif du 25, un squat de punks, tente de se protéger de cette invasion en jouant les standards des groupes mythiques de la scène punk. En effet, ils ont comprit que les zombies réagissaient à la musique. Mais, hélas, ils ne sont pas les seuls … En utilisant la musique, chaque groupe opposés vont essayer de créer une armée de zombie pour imposer une nouvelle politique dans cette nouvelle société où tout est à reconstruire.

Nous suivons ce groupe de punk qui, malgré la prise abusive d’alcool et de drogue, ont peur mais qui sont en même temps motivés à survivre et à recréer une société anarchiste où tout le monde aurait son mot à dire. Bien sur, ce n’est pas au goût de tout le monde et leurs opposants vont aussi essayer de s’emparer de Paris.
On s’attache à chaque personnage du Collectif du 25 : des deux potes branchés sous acides au mec politiquement engagé, en passant par l’écolo qui défend la cause animale. Ils ont chacun leurs positions et leurs caractères et on les voit évoluer au milieu de ce qu’il reste de Paris.

C’est en jouant sur les stéréotypes des punks et d’autres partis que Karim Berrouka nous offre sa vision de l’apocalypse. Ce que j’ai particulièrement adoré c’est cette utilisation non abusive d’humour noir à la limite du politiquement incorrecte.


Si je peux vous donner un petit conseil en lisant ce livre c’est d’aller écouter les groupes qui sont cités. Ma lecture a été bercée par ces guitares saturées et j’ai pu découvrir de super groupes ! 

--------------------------------------------------------------------------------------------

 YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

mardi 30 mai 2017

Crise de foi d'Anthony Stéri

Parlons alcool, parlons caca, parlons musique mais surtout parlons d’amour.


« Crise de foi », recueil de nouvelles romantico-scato-trash, suivie de « Récits de tournée », véritable journal de bord quotidien tenu par Anthony lors de sa tournée en 2016 avec les Cunted Kunts, accompagné de photos.
Un road trip qui n’épargne aucun tabou, et qui rappellera des souvenirs émus à chaque homme de spectacle qui a connu la route.

Il y a quelques temps, je vous parlais de « Je me suis réveillé seul et j’irai me coucher pareil, mais un peu plus ivre », aujourd’hui je viens vous reparler d’Anthony et de son nouveau livre « Crise de foi ». A travers plus de 150 pages, nous retrouvons cette plume aux influences bukowskiennes et aux sonorités punks.

La première partie pourrait vous faire penser à une complainte pour pauvre mec romantique. L’amour étant mit en avant dans ces nouvelles, c’est avec une certaine mélancolie que nous lisons ces mots tourmentés, déchirés, abrutis par tant de sentiments incontrôlés. Toujours en passant par des after bien arrosées, nous découvrons un mec qui aime, qui aimerait être aimé mais qui se prend toujours des faux plans et qui fini par pleurer dans ses draps (un cocktail de larmes et de sperme à ce qu’il paraît).

Dans la deuxième partie du livre, Anthony nous partage ses journées de tournées avec son groupe les Cunted Kunts (que je vous recommande chaudement, sois dit en passant). C’est à travers 21 jours sous le signe de la musique que nous découvrons certaines galères, certains conflits mais surtout l’émerveillement de Tony. Tel un gosse qui va à Disneyland, c’est de ville en ville que le punk se découvre. Si je retiens bien quelque chose de cette partie du livre ce sont toutes les rencontres que le groupe à pu faire, toutes ses personnes qui ont pu les loger et leur offrir une raclette alors qu’ils mangent des jambon-beurre depuis 2 semaines et qu’ils galèrent à dormir au sec. 

Je dois avouer que j’ai vu une évolution dans l’écriture d’Anthony. Gardant quand même son style brut et dégueulasse, je trouve qu’on ressent un peu plus de sentiments et d’émotions que dans le livre précédent. Je le trouve métaphoriquement plus soigné et développé. 

------------------------------------------------------------------

 YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

Reagan Hamingway de Christy Nemiroff

Bonjour, bonjour !

Aujourd’hui, je vous parle d’un manuscrit qui m’a gentiment été envoyé par Christy Nemiroff.




Dans cette histoire, nous suivons Reagan Hamingway, une vampire à la chevelure rousse d’origine Ecossaise, qui embarque toute sa famille d’immortels en Angleterre afin de commencer une nouvelle vie. Là, les vampires jouent à la petite famille modèle. Reagan et son « frère » Vincent, vont même suivre des cours dans un lycée. Sauf que la rouquine à la fâcheuse manie de toujours se trouver un humain pour jouer avec et, une fois lassée, de le tuer. Parallèlement à cette nouvelle vie que Reagan essai de se créer, les fantômes de son passé ne sont jamais très loin et pourraient venir gâcher sa tranquillité.

J’ai plutôt appréciée cette histoire de vampire, je trouve que les idées de constructions sont assez bonnes. Je ne lis pas beaucoup de romans qui engagent des vampires mais je vous avoue qu’ici (en plus de Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell) je commence à me sentir à l’aise dans cette univers et surtout avec cette créature. Ce qui est bien avec Reagan, c’est que nous découvrons l’univers de ces vampires au fur et à mesure de l’histoire. Je trouve ça bien qu’on ne nous balance pas milles histoires en même temps. C’est comme une enquête policière où on apprend les passés et les faits au fur et à mesure.

J’ai, d’ailleurs, bien aimé le personnage de Reagan qui est une femme avec un caractère fort, qui sait ce qu’elle veut et qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins. L’auteure cultive un mystère autour de son passé et de sa transformation en vampire que ça créer des tensions. C’est vrai que tout au long de l’histoire, on se demande depuis combien de temps elle est vampire et qu’est ce qui a bien pu lui arriver pour devenir aussi sanguinaire voire « sans cœur ».
Un autre personnage que j’ai beaucoup apprécié c’est Vincent, le « frère » de Reagan, qui tombe amoureux de Michael. Je trouve leur histoire très touchante. Je regrette seulement qu’il n’y ait pas eu plus de moments avec eux et que leur histoire n’ait pas plus été développée.

Les seuls petits points négatifs que je pourrai donner à cette histoire c’est que certains personnages et certains moments méritent d’être un peu plus développés afin de créer un peu plus d’émotion chez le lecteur. Et une dernière chose qui m’a un peu embêté c’est les fins et les débuts de chapitre, c'est-à-dire qu’il y a une sorte d’ellipse un peu trop brutale. Les actions sont coupés d’une manière trop rigide à mon goût.


A part ça, c’est une histoire que j’ai apprécié parce que l’idée est très bonne. On s’attache assez facilement aux personnages et le style d’écriture de l’auteure est prometteur.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur

jeudi 12 janvier 2017

Pile à lire 2017

Pile à lire 2017

Voici ma P.A.L. de 2017 ! Je n'ai pas pu remplir mes objectifs l'année dernière, alors cette fois-ci je vais viser un peu moins haut. Je me fixe comme objectif de lire 70 livres en 2017.

Légende:
Livres à lire
Livres lus
Relectures

Il me reste 235 livres à lire dans ma P.A.L.
J'en ai lu 30 en 2017.

A

L. M. Alcott
  • Les quatre filles du docteur March
Cécilia Ahern
  • Un cadeau du ciel
Andersen
  • L'elfe de la rose
Emmanuelle d'Arsan
  • Emmanuelle
Jane Austen
  • Orgueil et préjugés
B

P. D. Baccalario
  • Century (tome 1)
  • Century (tome 2)
Samantha Bailly
  • Souvenirs perdus (tome 1: Étrangère)
Clive Barker
  • Les évangiles écarlates
Jean-Dominique Bauby
  • Le scaphandre et le papillon
Frédéric Beigbeder
  • Oona et Salinger
  • Mémoires d'un jeune homme dérangé
  • Nouvelles sous ecstasy
  • Windows on the world
  • L'égoïste romantique
  • Au secours pardon
  • Dernier inventaire avant liquidation
Michel Benoît
  • Le secret du treizième apôtre
Pierre Benoît
  • L'Antlantide
Paul Beorn
  • Le septième guerrier-mage
Lionel Behra
  • Les arcanes du temps
Alain Berard
  • La geste du chevalier Rom
Jean-Jacques Bernard
  • Petite éloge du cinéma aujourd'hui
Karim Berrouka
  • Le club des punks contre l'apocalypse zombie
  • Fées, weed et guillotines
Simone Berteaut
  • Piaf
Luc Besson
  • Arthur et la cité interdite (tome 2)
  • Arthur et la vengeance de Maltazard (tome 3)
  • Arthur et la guerre des deux mondes (tome 4)
Anne Bishop
  • Fille de Sang
Sébastien Bouchery
  • Cadran
Clément Bouhélier
  • Chaos (tome 1: Ceux qui n'oublient pas)
  • Chaos (tome 2: Les terres grises)
Stéphane Bourgoin
  • Profileuse
Charlotte Bousquet
  • Sang-de-lune
François Boyer
  • Bebert et l'omnibus
Patricia Briggs
  • Corbeau
Charlotte Brontë
  • Jane Eyre
Dan Brown
  • Da Vinci Code
David Bry
  • Que passe l'hiver
Charles Bukowski
  • Factotum
  • Journal d'un vieux dégueulasse
  • Nouveaux contes de la folie ordinaire
Michel Bussi
  • Nymphéas noirs


C

Meg Cabot
  • Le jour où j'ai voulu devenir populaire

Albert Camus
  • L'Etranger
Truman Capote
  • De sang-froid
Patrick Carman
  • Trackers (tome 1)
John Case
  • Genesis
P. C. Cast
  • La prophétie maudite
Claire Castillon
  • Insecte
Edmonde Charles-Roux
  • L'irrégulière
Maxime Chattam
  • Autre monde (tome 1: L'alliance des trois)
Georges Chaulet
  • Fantômette brise la glace
Agatha Christie
  • La maison du péril
  • Je ne suis pas coupable
  • Cinq heure vingt cinq
  • Le chat et les pigeons
  • Témoin muet
  • ABC contre Poirot
  • Mr Parker Pyne professeur de bonheur
  • Miss Marple au club du mardi
  • n. ou m.
Nemiroff Christy
  • Reagan Hamingway
Fabrice Colin
  • 49 jours
La Comtesse de Ségur
  • Les vacances
  • Les petites filles modèles
Douglas Coupland
  • JPod
Julie Cross
  • Tempest
D

Christelle Dabos
  • La passe-miroir (tome 1: Les fiancés de l'hiver)
Lionel Davoust
  • Port d'âme
Claudine Desmarteau
  • Teen Song
Virginie Despentes
  • Apocalypse bébé
Charles Dickens
  • Oliver Twist
  • David Copperfield
William Dietrich
  • L'ombre des templiers
  • La piste des templiers
Victor Dixen
  • Le cas Jack Spark (tome3: Hiver Nucléaire)
  • Le cas Jack Spark (tome 4: Printemps Humain)
  • Les tambours dans la nuit

Conan Doyle
  • Les aventures de Sherlock Holmes
Alexandre Dumas
  • Les trois mousquetaires
  • Robin des bois
Cécile Duquenne
  • Quadruple assassinat dans la rue de la morgue

E


Silène Edgar

  • 42 jours

Selden Edwards
  • L'incroyable histoire de Wheeler Burden
Amy Engel
  • The Book of Ivy
F

Manon Fargetton
  • June (Le Souffle)
  • June (Le Choix)
  • L'héritage des rois passeurs
F. Scott Fitzgearld
  • Gatsby le magnifique 
Gillian Flynn
  • Sur ma peau
André Franquin
  • Gaston, rafales de gaffes
G

Mathieu Gaborit
  • Chronique du soupir 
Olivier Gay
  • La main de l'empereur (tome 1)
Justine Gillet
  • Terre d'Eden
Marine Le Goascoz
  • La chute du guetteur
Patrick Graham
  • L'évangile selon Satan
Jean-Christophe Grangé
  • Les rivières pourpres
H

Thomas Harris
  • Hannibal Lecter
  • Le silence des agneaux

Gustav Hasford
  • Le merdier, Full Metal Jacket
Rachel Hawkins
  • Hex Hall (tome 2)
Pascal Hérault
  • Le livre des ténébres
Mary Higgins Clark
  • Où es-tu maintenant ? 
  • Deux petites filles en bleu
  • Nous n'irons plus au bois
  • La maison du guet
  • Le fantôme de Lady Margaret
  • La nuit du renard
  • Ne pleure pas ma belle
  • Dors ma jolie
Florence Hinckel
  • L'étoile d'Elnakin (tome 2)
Erik L'Homme
  • Le livres des étoiles (tome 1)
C. C. Hunter
  • Nés à minuit (tome 1)
J

Lisa Jackson
  • Le couvent des ombres
Joseph Joffo
  • Un sac de billes
K

Alma Katsu
  • Le secret de l'immortelle
Jack Kerouac
  • Sur la route
John Khowry
  • L'élixir du diable
Stephen King
  • Nuit noire, étoiles mortes
  • Docteur Sleep
  • 13 histoires diaboliques
  • La ballade de la balle élastique 
  • Mr Mercedes
  • Cujo
  • Anatomie de l'horreur (tome 1)
  • Anatomie de l'horreur (tome 2)
  • Désolation
  • Les trois cartes
  • Brune
  • Marche ou crève
  • Rêves et cauchemars (tome 1)
  • Reves et cauchemars (tome 2)
  • Rose Madder
  • Christine
  • Insomnie (tome 1)
  • Insomnie (tome 2)
  • Les yeux du dragon
  • Dead Zone
  • La part des ténébres 
  • Le pistoléro
  • Différentes saisons
  • Rage
  • Jessie
  • Bazaar (tome 1)
  • Bazaar (tome 2)
  • Dolores Claiborne
  • Danse macabre
  • Sac d'os
  • Fin de ronde
Elena Klein
  • Cendrillon à Hollywood
Sayo Koizumi
  • Chacrobate
Ahmadou Kourouma
  • En attendant le vote des bêtes sauvages
John Krakauer
  • Into the wild
L

Danny Laferrière
  • L'art presque perdu de ne rien faire
  • Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer
Jillian Larkin
  • Cabaret (tome 1: Ingénue)
Peter Lerangis
  • Les sept merveilles (tome 1: le réveil du colosse)
Henri Loevenbruck
  • La Moïra (intégral)
M


Betty Mahmoody
  • Jamais sans ma fille (tome 2)
Astrid Manfredi
  • La petite barbare
Willa Marsh
  • Meurtres au manoir
George R. R. Martin
  • L'agonie de la lumière
François Maspero
  • Mémoires de Geronimo
Lisa McMann
  • Wake
Kai Meyer
  • La reine des eaux
Moka
  • La prophétie de Venise
Kass Morgan
  • Les 100 (tome 1)
N

Alyson Noël
  • Eternels (tome 1)
  • Eternels (tome 2)
Jérome Noirez
  • La dernière flèche 
Amélie Nothomb
  • Robert des noms propres
O

Caragh M. Obrien
  • Birth Marked (tome 1: Rebelle)
Cassandra O'Donnell
  • Rebecca Kean (tome 1: Traquée)
  • Rebecca Kean (tome 2: Pacte de Sang)
Nabil Ouali
  • La voix de l'empereur (tome 2: Le poignard et la hache)
P

Suzanne Pairault
  • La revanche de Robin des Bois
Christopher Paolini
  • Eragon
Christel Petitcollin
  • S'affirmer et oser dire non
Pierre Pevel
  • Les lames du cardinal (intégral)
Sarah Pinboraugh
  • Poison
Francis Ponge
  • Le parti pris des choses

R

William Réjault
  • Tous ces jours sans toi
Laetitia Reynders
  • Rouge poison
  • Les limbes de ton esprit
Ransom Riggs
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers (tome 2: Hollow City)
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers (tome 3: La bibliothèque des âmes)
Feldrik Rivat
  • Les Kems de l'oubli (tome 1: L'exil)
Anne Robillard
  • Les cheveliers d'Emeraude (tome 1)
  • A.N.G.E
C. Rodriguez
  • Le baiser du banni
J. K. Rowling
  • Une place à prendre
  • Harry Potter et les reliques de la mort
S

J. D. Salinger
  • L'attrape-coeurs
San Antonio
  • Réglez lui son compte
  • Moi, vous me connaissez ?
  • Hue, Dada !
  • J'suis comme ça
  • Béru contre San Antonio
  • Vas-y Béru
  • Si maman me voyait 
  • Viens avec ton cierge
  • Mon culte sur la commode
  • San Antonio chez les "gones"
  • Bas les pattes 
  • Turlute gratos les jours fériés
  • C'est mort et ça ne sait pas
  • Mets ton doigt où j'ai mon doigt
  • Certaines l'aiment chauve
  • Dis bonjour à la dame
  • Salut, mon pope !
  • Sucette Boulevard
  • A tue et à toi 
  • Napoléon Pommier
David Schätzing
  • Abysses
Erich Schewmann
  • Le Palapagui
Michael Scott
  • Le secret de l'immortel Nicolas Flamel (tome 3: l'Ensorceleuse)
Joann Sfar
  • Petit vampire va à l'école
L. J. Smith
  • La nuit du solstice
Lemony Snicket
  • Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket (tome 2: quand l'avez-vous vu pour la dernière fois ?)
Stendhal
  • Le rouge et le noir
Anthony Stéri
  • Crise de foi
Beecher Stowe
  • La case de l'oncle Tom
T

Tardi
  • Adèle Blanc-Sec (tome 1, 2, 3)
  • Adèle Blanc-Sec (tome 4, 5, 6)
Frank Thilliez
  • La chambre des morts
Hunter S. Thompson
  • Rhum Express
Licia Troisi
  • Chroniques du monde émergé (tome 2)

V

Cindy Van Wilder
  • Memorex
Fred Vargas
  • Debout les morts
Marc Vassart
  • Les larmes étaient leur pardon
Timur Vermes
  • Il est de retour
Boris Vian
  • L'automne à Pékin
  • L'herbe rouge
  • L'arrache coeur
  • L'écume des jours
Bénédicte Vidor-Pierre
  • Syndrome O
Maurice Vincent
  • Dossiers noirs de la drogue
W

H. G. Wells
  • La guerre des mondes
Aurélie Wellenstein
  • Les loups chantants
Donald Westlake
  • Le couperet
Erik Wietzel
  • Les dragons de la cité rouge
Oscar Wilde
  • Le fantôme de Canterville
Tim Willis
  • Syd Barrett
Y


Ai Yazawa

  • Je ne suis pas un ange (tome 1)

Multiples auteurs

Imaginales
  • Destinations, l'anthologie des Imaginales 2017

Kami Garcia et Margareth Stohl
  • Sublimes créatures
Mary Ann Shaffer et Annie Barroxs
  • Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
Dacre Stoker et Ian Holt
  • Dracula l'immortel
Mel Odom et Jordan Weisman
  • Prophétie (tome 1)
  • Prophétie (tome 2)
Roderick Gordon et Brian Williams
  • Tunnels (tome 2: Profondeur)
Auteurs inconnus

  • L'herbe bleue
  • Monsieur le prof
  • Dylan, images de sa vie 
  • The Beatles, les jours de leur vie
  • Vampirologie
  • Vampyre
  • L'Affaire Amanda (tome 2: Ensemble)
  • L'Affaire Amanda (tome 3: Phénomènes)
  • L'Affaire Amanda (tome 4: La vérité)
  • Green Day, une conscience américaine
  • Une heure de lecture flippante
  • Une heure de lecture rigolote